QHY8L : trop gros photosites ?

On parle ici de tout ce qui touche le matériel astronomique, tests, futurs achats, bricolages...
Avatar de l’utilisateur
Marian
Albéen assidu
Messages : 2953
Inscription : 02 mai 2015, 11:05
Localisation : Montpeyroux

24 juin 2019, 10:05

bah tu as un CMOS, un télescope... fais des essais ! puis tu nous diras !! lol

++
Setup 1 Remote Ardèche (commun avec Cédric Thomas) : FLT 110, AP1100, SX 694, Ultrastar
Setup 2 Nomade : RC8 GSO, AZ-EQ6, Moravian G2 4000 , Lodestar X2
Spectroscopie : Shelyak Alpy 600, Atik 460EXm
Setup 3 (Team Magellan en remote au Chili, setup commun avec Jean-Mi, Lolo et Dave) : EQ8, Réfracteur AP155, Moravian G4 16000, Ultrastar - Hébergement par Deep Sky Chile

Avatar de l’utilisateur
Yin_Zhen
Astro-pantouflard
Messages : 539
Inscription : 09 décembre 2015, 01:09
Localisation : Hérault

24 juin 2019, 19:04

Tu parles de la 290MM ? Bonne idée !
Le problème, c'est que je vais être limité en temps de pose pour les tests : je n'ai pas d'autre caméra de guidage.
Newton SW 200/800 Pro Carbon, Lunette de guidage Orion 60/240, Monture Orion Atlas Eq-G modifiée Rowan Astronomy
QHY 290 MM
Canon 600D défiltré partiel
Canon 1000D

Avatar de l’utilisateur
Yin_Zhen
Astro-pantouflard
Messages : 539
Inscription : 09 décembre 2015, 01:09
Localisation : Hérault

26 juin 2019, 13:44

Marian a écrit :
24 juin 2019, 10:05
bah tu as un CMOS, un télescope... fais des essais ! puis tu nous diras !! lol
J'ai fait un petit essai "indoor" avec ma 290MM et ma lunette-guide avec un éclairage très faible. Le binning x2 génère une image beaucoup plus brillante, et, en tout cas visuellement, pas tellement plus bruitée.
Je vais faire un essai au télescope, mais il faudra des critères plus quantitatifs pour juger.

Il me semble clair que faire du binning x2 avec des photosites CMOS de 2,4µm représente une perte de photons vis-à-vis d'une capture sans binning avec la même technologie et des photosites de 4,8µm. Le problème, c'est qu'il ne s'agit évidemment pas de la même technologie. Pour prendre un cas un peu extrême, on est plutôt en train de comparer un IMX183 en binning x2 avec un KAF8300 sans binning, et en tenant compte aussi du bruit de lecture très faible des CMOS modernes et du rendement quantique !

Si la comparaison n'est pas trop défavorable à l'IMX183, on pourrait imaginer utiliser cette caméra en binning x2 et ciel profond 80% du temps, en binning x1 en lunaire, ou en CP les jours de bon seeing, voire pour imager de petites galaxies avec une focale modeste, et enfin, en grand champ avec objectif photo et RAF. Et il faut aussi voir la question du prix.

A priori, une ASI1600MM serait plus raisonnable qu'une ASI183MM avec 800mm de focale, mais uniquement du point de vue de l'échantillonnage. Il me semble que le capteur de l'ASI1600M est bien plus ancien que l'IMX183, non ?...

Bref, je vois bien les arguments, mais je ne parviens pas à arbitrer entre eux... :?
Newton SW 200/800 Pro Carbon, Lunette de guidage Orion 60/240, Monture Orion Atlas Eq-G modifiée Rowan Astronomy
QHY 290 MM
Canon 600D défiltré partiel
Canon 1000D

Répondre