• Un mail d'information vous a été envoyé sur votre boite mail.

Spectre d'une étoile en émission : gamma cassiopea

Présentation des spectres et des résultats
Avatar de l’utilisateur
astroJM34
Albéen assidu
Messages : 1245
Inscription : 18 août 2015, 19:01
Localisation : MEZE
Contact :

02 avril 2019, 23:18

Je continue mon bestiaire des étoiles avec cette fois ci une étoile en émission de la famille des célèbres Be.
Il s'agit de gamma cassiopae mais avant voici le spectre de HIP 35350 qui m'a servi d'étoile de référence pour la correction instrumentale.
C'est une étoile chaude de type A4IV avec son profil typique (profondes raies en absorption)

HIP 35350.jpg
HIP 35350.jpg (388.88 Kio) Consulté 719 fois


Et maintenant Gamma Cassiopae avec ses deux raies typiques H en émission :

Gamma Cas spectre.jpg
Gamma Cas spectre.jpg (367.19 Kio) Consulté 719 fois

Gamma Cas est le prototype d’une classe de variables éruptives particulièrement intéressante. Comme son nom l'indique, Gamma Cas était une étoile brillante dans Cassiopée. Jusqu'en 1927, elle n'était connue que sous la forme d'une étoile à raie d'émission de type spectral B. L'étoile est devenue à la fois spectroscopiquement et photométriquement variable en 1927, date à laquelle elle s'est soudainement éclairée. Depuis lors, gamma Cas n'a jamais eu une éruption de magnitude similaire, présentant des changements plus petits mais très remarquables au fil du temps. Finalement, plusieurs autres étoiles B de la ligne d’émission se sont comportées de la même manière et ont été surnommées les variables "gamma Cas". Gamma Cas n'est qu'une des nombreuses variables lumineuses de ce type; L'étoile delta Scorpii a connu une éruption similaire en 2000, prouvant que même les étoiles les plus brillantes du ciel peuvent faire des choses surprenantes!

Ce sont des étoiles bleues et brillantes, plus massives et plus chaudes que notre propre Soleil, avec des raies d'émission lumineuses d'hydrogène qui indiquent la présence de matière circumstellaire. Lorsque les étoiles subissent des éruptions "gamma-Cas", cela est lié à la formation et à la destruction d'un disque de matériau circumstellaire et à des instabilités au sein de ce disque. On ignore si les gamma-cas présenteront des explosions futures, mais la surveillance à long terme par photométrie et spectroscopie est encouragée.

Traduction d'un texte soumis par Matthew Templeton le mar, 01/22/2013
Dernière modification par astroJM34 le 03 avril 2019, 23:22, modifié 1 fois.
Pseudo Webastro : jml37 - Adhérant AIP.
Setup 1 : MEADE LX254 GPS
Setup 2 : Lunette ALTAIR 102 apo triplet, AZ EQ6 GT, ATIK 383+, superstar pour le suivi, USB focus
Setup 4 : ALPY 600 Pour la spectroscopie
Setup 5 : Team Magellan en remote au Chili, setup commun avec Marian, Lolo et Dave) : EQ8, Réfracteur AP155, Moravian G4 16000, Ultrastar - Hébergement par Deep Sky Chile

Avatar de l’utilisateur
papeastro
Albéen assidu
Messages : 2746
Inscription : 02 mai 2015, 11:12
Localisation : Argelliers
Contact :

03 avril 2019, 10:58

SAGEADIT
Merci pour tes explications, je finirais moins bête!!! :lol: :lol:
Bises
Vixen 200CL sur NEQ6 avec Canon 1000D défiltré
SW80ED sur EQ5 avec Canon 100D ou ASI 120MM
Autoguidage avec chercheur 50mm + ASI 120MM ou SP900

Avatar de l’utilisateur
Maxime Tessier
Administrateur
Messages : 2228
Inscription : 02 mai 2015, 01:23
Localisation : Argelliers
Contact :

04 avril 2019, 22:43

Joli ces spectres !
C'est bien elle avec sa raie en émission, je l'avais faite.
Je lirais tout ça dès que je pourrais !
++
Setup : C8 EdgeHd, Williams Optics triplet Flt98 correcteur 0,8x WO 4, Az eq6 gt, CCD Atik 4000M, Raf AtikCCD Atik 383L+, RAf Starlight, Oag Starlight, filtres SHO Astronomik 50mm,LRVB Baader 50mm,V3 Usb-Focuser, inova PLA m, Sony A7S
Image

Répondre