[Tuto] Pimentons un peu l'astro avec Astrotortilla !

Nous regroupons ici tout les tutoriaux relatifs à l'astrophotographie.
Ils sont aussi disponibles sur notre site web
Avatar de l’utilisateur
boulabytes
Administrateur
Messages : 1414
Inscription : 02 mai 2015, 00:11
Localisation : Saint Mathieu de Tréviers
Contact :

03 mai 2015, 14:32

Bonjour à tous,

Hier soir le ciel était bien dégagé et j'aurai pu en profiter pour tirer quelques photos mais en fait je me suis plutôt concentré sur les réglages du matos.
J'en ai donc profité pour parfaire ma mise en station, collimater le tuyau, chasser une araignée... bref que des bonnes choses :) .
Régulièrement au cours de la soirée, entre la perte d'alim de la monture, le réglage de la MES, etc, j'ai dû réaligner ma monture sur une ou plusieurs étoiles.
Et pour moi, ça signifie démonter et monter plusieurs fois du matos (chercheur, oculaire, apn) bref ! Quand on le fait une fois dans la soirée ça passe, mais là, ça m'a saoulé.
J'ai donc décidé d'installer un logiciel pour m'assister dans cette tâche, sous windows il y a AstroTortilla ! :) Et avec lui fini les oculaires grand champ et les chercheurs :)


Mais qu'est-ce donc ?

AstroTortilla est un logiciel de "plate solving", il me semble qu'en français c'est réduction astrométrique. En gros, vous fournissez une image du ciel et le logiciel se charge de la situer dans la voûte céleste.

Mais à quoi sert la réduction astrométrique ?

A plusieurs choses, vous pouvez grâce à cela annoter une image très facilement. C'est ce que fait PixInsight via un de ses modules par exemple. C'est aussi ce que fait astrobin.
Mais ce n'est pas le but d'AstroTortilla, son but à lui est de vous aider dans la phase d'alignement de votre télescope. En effet, quand vous installez votre matériel, vous faites votre mise en station puis, vous devez aligner la monture sur une ou plusieurs étoiles (plusieurs de préférence :) ). Vous choisissez donc une étoile et demandez à la monture de la pointer. Mais (surtout pour la première étoile) quand vous regardez dans votre oculaire l'étoile en question n'est pas dans le champ. Vous devez donc, la chercher et la centrer. Et le centrage sera plus ou moins précis selon que vous utilisez votre oculaire ou une caméra et que vous disposez d'un réticule ou non. Et après ça, il va falloir installer votre APN/CCD et faire la mise au point.
Avec AstroTortilla on fait l'alignement avec l'appareil photo ou la CDD installés et réglés et sans bouger de devant son PC. On choisi l'objet à pointer, puis alors que notre télescope est complètement hors champ, AstroTortilla intervient et centre pil' poil l'objet.

Comment ça ? Vous n'y croyez pas ?

Pourtant, je l'ai essayé hier soir et ça fonctionne plutôt bien :) .

Bien, maintenant que je vous ai donné l'eau à la bouche voyons comment installer et configurer tout ça. Car si à l'utilisation AstroTortilla est extrêmement simple, il faut réfléchir un tout petit peu lors de l'installation et de la configuration du logiciel.


D'abord les pré-requis :

* Une monture GoTo compatible ASCOM ;
* Un câble de liaison directe entre la monture et le PC ;
* Un APN/CCD compatible ASCOM ou compatible avec les logiciels comme BackYardEos ;
* Le logiciel AstroTortilla disponible ici ;
* Un logiciel de planétarium compatible ASCOM (carte du ciel, stellarium, coelix, etc ...) correctement configuré (avec les bonne coordonnées GPS du lieu d'observation, à l'heure, etc ...).

Et tout ça dans les dernières versions si possible :) .



Installation :

On a l'habitude de dire que sous windows l'installation d'un soft consiste à appuyer sur "suivant" tant que le bouton terminer n'est pas apparu. Mais pour celui, il faut faire un peu plus attention.
Tuto_AT_Step_1.1.jpg
Tuto_AT_Step_1.1.jpg (51.1 Kio) Consulté 983 fois
On lance l'installation, Choisissez le chemin d'installation.
Tuto_AT_Step_1.2.jpg
Tuto_AT_Step_1.2.jpg (61.25 Kio) Consulté 983 fois
Puis, On laisse coché les trois modules : AstroTortilla, Cygwin et les fichiers d'index astrométrique.
Tuto_AT_Step_1.3.jpg
Tuto_AT_Step_1.3.jpg (45.37 Kio) Consulté 983 fois
Ici, il faut laisser les chemins par défaut.
Tuto_AT_Step_1.4.jpg
Tuto_AT_Step_1.4.jpg (80.54 Kio) Consulté 983 fois
Bien, arrivé à cette étape, il convient de ne pas aller plus loin et de prendre un peu de temps pour comprendre ce que l'on nous demande. Pour parvenir à faire sa réduction astrométrique, AstroTortilla a besoin de connaître le ou les champ(s) de vue que permettent le ou les instruments à partir du ou des quels vous prendrez vos photos. Cette valeur se calcule en fonction de la taille du capteur, du nombre de pixels, de la taille des pixels, du diamètre de l'instrument optique et de sa longueur focale. Tout cela peut varier en fonction que l'on utilise ou non une lentille de barlow ou au contraire un réducteur de focale. Je ne connais pas les formules de calcul mais, il existe des sites qui font ça très bien :).

Prenons exemple de mes instruments :
* Un newton 200x1000 ;
* Une lunette 80x600 ;
* Un APN Canon EOS 400D.


Calculons le champ qui résulte sur chacun des instruments via ce site
Tuto_AT_Step_1.5.jpg
Tuto_AT_Step_1.5.jpg (48.93 Kio) Consulté 983 fois
* Pour le Newton j'ai un champ de 1.27° x 0.85° ;
Tuto_AT_Step_1.6.jpg
Tuto_AT_Step_1.6.jpg (48.48 Kio) Consulté 983 fois
* Pour la lunette j'ai un champ de 2.12° x 1.41°.



Revenons à présent sur l'installation d'AT.

On nous demande de choisir dans des listes, un niveau qui correspond pour la première liste au champ le plus étroit et pour la deuxième liste au champ le plus large. C'est pour cela qu'il est important d'avoir calculé le champ pour tous nos instruments car on va pouvoir déterminer des bornes qui couvrent l'ensemble de ces champs.
Pour le premier index, on nous indique qu'il faut choisir un index qui correspond à 20% du champ le plus étroit.
C'est avec mon newton que j'ai le champ le plus étroit ( 1.27° x 0.85° ) on choisi le chiffre le plus bas ici 0.85. Et on prend 20% de cela.
0.85 x 20% = 0.17°

Il y a 60 arc-minutes dans un degré d'arc. Donc :
0.17 x 60 = 8,67'

Maintenant regardons quel index correspond le mieux à cette valeur :
Tuto_AT_Step_1.7.jpg
Tuto_AT_Step_1.7.jpg (82.52 Kio) Consulté 983 fois
C'est donc l'index 4204 qui couvre les champs de 8' à 11' (Notez la taille de 1.2Go !)


Maintenant la seconde valeur à déterminer est celle du champ le plus grand.
C'est à avec ma lunette que je l'obtient : 2,12°.
Pour choisir l'index pas besoin de prendre un pourcentage, on choisira celui qui s'approche le plus du champ adéquat.
Tuto_AT_Step_1.8.jpg
Tuto_AT_Step_1.8.jpg (84.11 Kio) Consulté 983 fois
On choisi l'index 4212 qui couvre les champs entre 2° et 2,83°


A partir de là vous pouvez finir l'installation avec les options par défaut. (Attention ! C'est long car il télécharge les fichiers d'index astrométrique)

On a installé AT, il faut maintenant le configurer pour qu'il cause correctement avec le matériel et le paramétrer avec des valeurs optimales.


Configuration

Lancer AT.
Tuto_AT_Step_2.1.jpg
Tuto_AT_Step_2.1.jpg (55.94 Kio) Consulté 983 fois


Avant de s'occuper de la partie du haut occupons nous du cadre "Solver". On a là, toutes une série de paramètres et nous allons en modifier certains pour affiner tout ça.
Attentions ces options sont spécifique à chaque instrument. Il faudra donc faire un fichier de configuration par instrument (histoire de passer facilement de l'un à l'autre).

* Les options pour le newton 200x1000 :

- L'option "Scale minimum" :
Ici, il faut saisir un chiffre qui se rapproche du champ minimum de l'instrument que nous utilisons. Pour ne pas trop se restreindre nous allons prendre une marge de 50%.
Notre instrument à un champ minimum de 0.85° :
0,85 x 50% = 0,425 arrondi à 0,4.
On saisi donc 0.4 pour l'option "Scale minimum".

- L'option "Scale maximum" :
Maintenant, il s'agit du champ maximum de l'instrument soit 1,27° pour le newton. Idem que précédemment nous allons nous prendre une marge de 50%.
1,27 x 150% = 1,905 arrondi à 1,9.
On saisi donc 1.9 pour l'option "Scale maximum".

- L'option "Search radius" :
Cette option défini l'angle d'erreur maximum du positionnement du télescope par rapport à la position réelle de l'objet pointé. Par défaut c'est 180°. Hors, c'est beaucoup trop ! Si votre monture fait un erreur de 180° lors d'un pointage GoTo, il y a un autre problème, plus important, à régler avant d'utiliser AT. D'après les sites sur le net, d'habitude on a une erreur inférieure à 15°, si l'on veut être sûr de son coup, on peut mettre 30° et c'est déjà pas mal.
On saisi donc 30 pour l'option "Search radius".

- Les options "Custom options" :
AstroTortilla lance un programme tiers lors de la réduction astrométrique. Les options personnalisées (Custom options) sont les paramètres passés à ce programme quand AstroTortilla l'appelle.
On a une ligne par défaut comme ceci :
--sigma 1 --no-plots -N none

Sigma=1 est le seuil à partir du quel AT va considérer les structures qu'il a découvert sur la photo comme des étoiles. Hors même avec une bonne CCD thermo-régulée on a du bruit et il faut donc éviter qu'AT considère le bruit comme des étoiles. Sur internet, la valeur de 70 nous est conseillée.

Les deux autres options sont bonnes, en revanche nous allons en rajouter d'autres :

-H 1.9
Ici, on indique en paramètre notre champ le plus grand.

-L 0.4
Ici, on indique en paramètre notre champ le plus restreint.

-r
On demande à AT de trier les étoiles par magnitude, visiblement ça accélère le processus.

La ligne devient donc :
--sigma 70 --no-plots -N none -H 1.9 -L 0.4 -r

Voila AT est configuré. Il est maintenant recommandé de sauvegarder la configuration dans un fichier séparé pour ne pas perdre les infos initiales. C'est via le menu File -> "Save settings...".

Profitons que l'on est pleine configuration pour configurer AT pour l'autre télescope.


* Les options pour la lunette 80ED :

- L'option "Scale minimum" :
1,41 x 50% = 0,705 arrondi à 0,7
On saisi donc 0.7 pour l'option "Scale minimum".

- L'option "Scale maximum" :
2,12 x 150% = 3,18 arrondi à 3,2
On saisi donc 3.2 pour l'option "Scale maximum".

- L'option "Search radius" :
On saisi 30 pour l'option "Search radius".

- Les options "Custom options" :
La ligne devient :
--sigma 70 --no-plots -N none -H 3.2 -L 0.7 -r

Et on sauvegarde la configuration dans un autre fichier. Cela permettra de passer de la configuration d'un télescope à l'autre.
On charge une configuration préalablement sauvegardée var File -> "Load settings...".

À l'utilisation

Voila, votre matos est monté, branché et sans araignée sur le miroir. Vous avez fait une mise au point (même sommaire) avec une première série de prise de vue. Et vous vous apprêtez à utiliser AstroTortilla pour la première fois.
D'abord lancez votre planétarium et connectez le à la monture via ASCOM. Pour moi c'est eqmod qui se lance. Choisissez un objet et pointez le via une commande GoTo. (Le doux bruit des moteurs se fait entendre :) ).
Maintenant, dans AtroTortilla choisissez dans le menu le type de télescope. AstroTortilla devrait se connecter et vous devriez voir les coordonnées actuelles du télescope et celle de l'objet recherché. Le mot "Tracking" devrait s'afficher en vert.

Choisissez maintenant un moyen de vous connecter à votre APN/CCD. Soit directement par un pilote ASCOM soit via l'un des programmes supportés. Pour ma part je passe par BackyardEOS.

Petite astuce concernant BYE, il faut activer le serveur TCP et laisser le port par défaut (A ne faire que la 1ère fois).
Tuto_AT_Step_2.2.jpg
Tuto_AT_Step_2.2.jpg (77.59 Kio) Consulté 983 fois
BYE doit être redémarré pour que le paramètre soit pris en compte. Si vous utilisez un pare-feu, il se peut que vous receviez un message vous demandant si vous autorisez cette connexion réseau. Répondez oui.

Une fois connecté au matériel de prise de vue saisissez le temps d'exposition minimum à partir du quel les étoiles sont bien visibles (faites des essais :) )

Dans le cadre "Actions", cochez les cases "Sync scope" et "Re-slew to target".

"Sync scope" : Cela signifie qu'une fois les véritables coordonnées trouvées AT va synchroniser la différence pour le GoTo ;
"Re-slew to target" : Cela signifie qu'une fois les véritables coordonnées trouvées AT va diriger le télescope sur l'objet.

A présent, cliquez sur le bouton "Capture and Solve".

AstroTortilla va alors prendre une photo, la télécharger, effectuer la réduction astrométrique et en déduire la correction. Appliquer et synchroniser la correction.

Et voila, votre objet est pile au milieu de votre champ !

Magique non ?

@++
Setup : Newton 200/900 sur Orion Atlas Eq-G, guidage SX-OAG et lodestarX2, imageur : Starlight Xpress Trius-SX694 + filtres Baader LRGB-SHO ;

Avatar de l’utilisateur
David
Astram fou
Messages : 734
Inscription : 02 mai 2015, 07:29
Localisation : Castelnau le Lez

03 mai 2015, 15:30

Il fait absolument que je test astro-omelette.
Ça allait vraiment cool ce truc.
Juste comme ça Davy. Tu voudrais pas créer une sois section logiciel dans technique histoire qu'on y colle tout ça qui a rapport a l'informatique ?

Dave.

Avatar de l’utilisateur
Cassiop
Astro-pantouflard
Messages : 543
Inscription : 02 mai 2015, 08:54
Localisation : Aniane
Contact :

10 mai 2015, 13:10

Super Davy, bon je m'y met ! Avec Maxim DL ! Il y a un super tuto ici :
http://www.astrosurf.com/d_bergeron/ast ... precis.htm

Avatar de l’utilisateur
archange34
Astram ne connaissant pas "Edit message"
Messages : 4033
Inscription : 03 mai 2015, 18:04
Localisation : Voie lactée
Contact :

19 juillet 2015, 00:17


Avatar de l’utilisateur
boulabytes
Administrateur
Messages : 1414
Inscription : 02 mai 2015, 00:11
Localisation : Saint Mathieu de Tréviers
Contact :

21 juillet 2015, 18:54

Merci Laurent ;)
Setup : Newton 200/900 sur Orion Atlas Eq-G, guidage SX-OAG et lodestarX2, imageur : Starlight Xpress Trius-SX694 + filtres Baader LRGB-SHO ;

Avatar de l’utilisateur
archange34
Astram ne connaissant pas "Edit message"
Messages : 4033
Inscription : 03 mai 2015, 18:04
Localisation : Voie lactée
Contact :

31 janvier 2016, 21:45

Salut
J'ai chargé APT avec la version traduction des bulles en français (la version gratuite qui à priori à presque tout) et astrotortilla avec les bons calculs par rapport à mon setup pour les cartes.
Je l'ai paramétré aussi comme il faut je pense.
Va falloir me montrer çà la prochaine fois . ;)

Franck
Astro-pantouflard
Messages : 478
Inscription : 22 septembre 2015, 23:29

04 mai 2017, 00:01

Je suis un peu à la traine, mais comme Davy, je ne trouve pas pratique d'être obligé de passer par l'oculaire pour pointer l'objet de mon attention - ce soft me parait top, comme ton tuto. Les index sont en cours de téléchargement (même FOV que Davy, y en a pour 2,37 GB car en fait le soft télécharge TOUS les index entre le Narrowest et Widest)
A tester quand les nuages et la lune auront déserté le ciel :evil:

Avatar de l’utilisateur
Seal
Albéen assidu
Messages : 1344
Inscription : 06 juin 2015, 21:49
Localisation : Camargue
Contact :

04 mai 2017, 18:41

merci d'avoir déterré ce post.
comme beaucoup je suis confronté à ce problème de la première étoile hors champ.
A tester des que possible afin d’éviter de mettre madame a contribution
( pilotage ascom ) et moi dans le jardin pour guider par telephone...mdr
AZ-EQ6 GT - C8 EHD - CANON 100D - ASI120MC

Franck
Astro-pantouflard
Messages : 478
Inscription : 22 septembre 2015, 23:29

29 mai 2017, 21:41

Testé et validé !! ce soft est génial !

Avatar de l’utilisateur
boulabytes
Administrateur
Messages : 1414
Inscription : 02 mai 2015, 00:11
Localisation : Saint Mathieu de Tréviers
Contact :

29 mai 2017, 22:14

Salut Franck,

L'astrométrie est un gain de temps et de précision considérable :) . Quand on y a goûté on ne peut plus s'en passer ;) .
Visiblement, le projet est à nouveau en route puisque une nouvelle version est sortie en 2016, la précédente qui datait de 2014 ne fonctionnait pas au delà de Windows 7.

@++

Davy
Setup : Newton 200/900 sur Orion Atlas Eq-G, guidage SX-OAG et lodestarX2, imageur : Starlight Xpress Trius-SX694 + filtres Baader LRGB-SHO ;

Répondre